Un nouvelle gastronomie à l'Hôtel Saint-Hubert

Successeurs de monsieur et madame Tisserand, Christian Peudevin et son fils Geoffrey ont pris les rênes de l’hôtel Saint- Hubert depuis le mois d’octobre dernier.

Hôtel-Restaurant Le Saint-Hubert à Cour-Cheverny
Christian Peudevin
Restaurateurs de métier, ils sont tous deux titulaires des CAP et BEP de cuisinier pour Christian (depuis 45 ans) et d’hôtellerie pour Geoffrey.
L’hôtel *** offre des chambres confortables et rénovées, le wifi, un parking et un ascenceur.
Côté restaurant, pour vos repas de famille ou d’affaires, Christian Peudevin propose, dans un cadre rénové, une cuisine gastronomique traditionnelle et régionale : « le prestige de la gastronomie en ayant l’impression d’avoir mangé… ! ».
Les menus et la carte composés uniquement de produits frais privilégient les produits locaux à des tarifs abordables .

Dès le mois d’avril, venez découvrir la nouvelle carte d’été avec, notamment, un choix renou­velé de poissons nobles (lotte, turbo, sole…) et de la viande bovine d’origine française.
Le Saint-Hubert
Hôtel–restaurant gastronomique
122, rue nationale - 41 700 Cour–Cheverny
Tél. 02 54 79 96 60 - fax: 02 54 79 21 17

La Grenouille n° 35 - Avril 2017

"Les A Taxis" à votre service

Une nouvelle énergie à Cour-Cheverny
Pierre Kozak a succédé à Jean- Pierre Boisset depuis le mois de janvier de cette année. Titulaire de deux autorisations de sta­tionnement sur la commune de Cour-Cheverny, il met ses deux véhicules (dont un de 9 places) et ses collaborateurs à votre disposition pour assurer tous vos transports.
Les A Taxis à Cour-Cheverny

Disponibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, n’hésitez pas à faire appel à eux pour :
  • Vos transports conventionnés toutes caisses : hôpitaux, cliniques - rayons - dialyse - rééducation...
  • Vos transports taxi conventionnés toutes distances et navettes aéroports...
Pierre Kozak a la volonté de fidéliser sa clientèle locale et ses devises sont : la ponctualité, le confort, le respect des personnes transportées.
Devis sur demande

Les A Taxis - Pierre Kozak,
44 rue Nationale - 41700 Cour-Cheverny.
Tél fixe : 02 54 79 98 64 - Mobile : 06 63 14 33 06

AXEO Services, partenaire de votre bien-être quotidien

Peggy Martin, jeune femme chef d’entreprise, mère de famille, ayant le goût des contacts humains et du service, est la gérante de la SARL Mélonie 41. Elle l’a créée et implantée d’abord à Romorantin avant de venir s’instal­ler à Cour-Cheverny.
Il s’agit d’une entreprise de services à la personne, franchise du réseau national Axeo services.

Les services
AXEO Services à Cour-Cheverny
Peggy Martin
La palette des services proposés est étendue. Elle s’adresse aux particuliers et aux profession­nels. Il s’agit d’une activité créatrice d’emplois puisque la société emploie actuellement un panel de 13 personnes rigoureusement sélectionnées, toutes qualifiées et formées au service à la personne.
Peggy Martin souhaite surtout développer l’aide à la personne dans le secteur du ménage et du repassage ainsi que l’aide à la toilette, prépara­tion des repas, aide au transport, petits travaux de bricolage ou d’entretien de jardin, etc.
Cette aide vous sera utile non seulement si vous êtes en perte d’autonomie (accident, maladie, capacité réduite) mais également si vous souhai­tez simplement être aidé pour vous ménager du temps libre et faire autre chose.

Les avantages de la formule
Le mode de paiement de la prestation effectuée, qui vous est facturée par la société qui fournit le service, vous évite d’être employeur, avec tous les inconvénients que comporte cette forme juridique de recours à l’aide à la personne. Autre avantage : l’entreprise est conventionnée par la plupart des organismes de financement de prise en charge tels que l’APA, PCH, caisses de retraites, mutuelles assurances ; enfin, vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale de 50 % ou sous forme de crédit d’impôt si vous n’êtes pas imposable.
Libérez vous des contraintes et profitez des ser­vices qui vous sont proposés.

Renseignements auprès de Peggy Martin ou directement à l’agence.
Ouverture et permanence téléphonique : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h (le samedi sur rendez-vous).

Axeo services - 43 rue Nationale
41700 Cour-Cheverny
Tél. 02 54 58 65 06


La Grenouille n°35 - avril 2017

Julien Schaedler Electricité : le courant passe

Julien Schaedler, 31 ans est chevernois et il vient de créer son entreprise. Sa spécia­lité : l’électricité.

Julien ne s’est pas lancé dans ce projet sans bagage. Titulaire d’un BEP électrotechnique et d’un BP en maintenance industrielle, il a ac­quis une solide expérience au fil des années passées dans diverses grandes entreprises blésoises : quatre ans de maintenance et sept ans électricien dans l’industrie, dont deux an­nées en tant que chef d’équipe.

J S Electricité à Cour-CevernyIl a également suivi un stage de gestion de l’entreprise par l’intermédiaire de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Loir-et-Cher.
Il s’adresse aux particuliers et aux profession­nels pour l’aménagement de l’habitat (neuf et rénovation) et des locaux industriels ou ter­tiaires ainsi que leur maintenance.
Particuliers, si vous possédez un tableau électrique vétuste ou qui n’est plus dans les normes actuelles, Julien Schaedler vous pro­pose un devis gratuit pour sa mise en confor­mité (nécessaire, tant pour votre sécurité, qu’en cas de vente ou location de votre bien).
JSE est également spécialisé dans les auto­matismes de portail, les interphones et les vidéophones...
Il effectue aussi les dépannages...
N’hésitez pas à faire appel à JS Electricité.

JSE Julien Schaedler Électricité
41700 Cheverny
Tél. 07 68 07 11 75

jselec@outlook.fr

La Grenouille n°35 - Avril 2017

La Vieille Auberge

La Vieille Auberge - Un siècle de tradition culinaire à Cour-Cheverny

C’est en mars 2000 que Thierry Cartault a repris la « Vieille Auberge ». Les plus anciens se souviendront de l’ancien nom de ce restaurant qui s’appelait « la Taverne Berrichonne » et, pour connaître le nom de l’établissement dans les années 1900, au début du siècle dernier, il faut consulter une ancienne carte pos­tale sur laquelle on peut lire « Aux Trois Pigeons ».

Thierry Cartault et son épouse perpétuent ainsi une tradition plus que séculaire en proposant une cuisine classique traditionnelle faite à base de produits locaux et du terroir, privilégiant les circuits courts et la qualité. Thierry a débuté il y a une trentaine d’années en faisant son apprentissage au château de la Haute Borde, à Rilly-sur-Loire (41), établissement renommé pour ses réceptions et son activité de traiteur. Cette formation, Thierry Cartault l’a mise à profit pour proposer, en plus du service dans son restaurant, une activité de traiteur.

La Vieille Auberge à Cour-Cheverny
Pour vos repas de fêtes, mariages etc., ou simplement entre amis, vous trouverez sur sa carte un large choix de buffets froids ou chauds (service à table possible). Les soirées à thèmes, qu’il organise régu­lièrement, sont très appréciées et vous permettront de goûter ses spécialités dans une ambiance conviviale. Les prochaines soirées se dérouleront les 4 et 5 février prochains sur le thème de la « Paella ». Pensez également à retenir votre table afin de déguster le menu spécial « Saint-Valentin » le 14 février, Thierry vous accueillera toujours avec plaisir. Pour connaître les prochaines soirées à thème, suivez Thierry Cartault sur Facebook.

La Vieille Auberge : 34, rue Nationale - 41700 Cour-Cheverny.
Facebook : lavieilleauberge41
Tél. 02 54 79 80 08

La Grenouille n°34 - Janvier 2017

ABD SOLUTION - Courtier en assurances

ABD SOLUTION « L’OEIL DE L’EXPERT QUI VOUS CONSEILLE »

Lucas Francis est le responsable de la nouvelle agence du groupe ABD Solution située au 22 boulevard Carnot à Cour-Cheverny.


Implanté dans 15 départements, ABD Solution est un regroupement d’experts indépendants qui travaille en partenariat avec de grandes enseignes de l’assurance, françaises et européennes, et offre aux par­ticuliers comme aux professionnels les solutions qu’ils attendent dans les domaines de l’assurance, du crédit, de l’immobilier, de la défiscali­sation, et des placements financiers en général.

ABD IARD Pro est un courtier en assurances qui vous représente et né­gocie avec plusieurs assureurs de son choix ou sélectionnés par vous. Le courtier vous conseille en fonction de vos réels besoins : que ce soit pour la protection des personnes (individuelle ou collective), ou la pro­tection des biens. ABD IARD Pro est spécialisé dans l’assurance des entreprises et du transport (locaux, véhicules, matériels, marchandises et responsabilité civile). Une autre branche du groupe, ABD Courtage, est particulièrement active dans le domaine de l’assurance santé.

Que vous soyez particulier, transporteur, industriel (PME-PMI), artisan ou commerçant, ABD Solution regroupe l’ensemble des solutions que vous attendez et vous offre gratuitement une expertise personnalisée sur l’ensemble des contrats dont vous avez besoin et ce, dans tous vos domaines d’activité.

Venez rencontrer Lucas Francis qui vous réservera le meilleur accueil. 
Retrouvez ABD Solution sur son site internet : abdsolution.fr
ABD IARD Pro - 22, boulevard Carnot - 41700 Cour-Cheverny.

Tél. 02 54 46 03 90 abdiardpro@orange.fr

La Grenouille n°34 - Janvier 2017

L’imprimerie Médi6 s’est rapprochée de Cheverny

L’imprimerie Médi6 est un partenaire de la première heure de votre publication « La Grenouille ». Une fidélité qui se renouvelle sans faiblir depuis 8 ans.


L’imprimerie Médi6 a été créée en 1994, avenue Médicis à Blois, puis a intégré d’autres locaux à Vineuil en 2008.

Novembre 2015 marque un tournant dans le développement de l’entreprise :
- installation de l’imprimerie dans des locaux tout neufs au sein du pôle agroalimentaire de Contres avec intégration d’une Offset 8 couleurs (la seule du département) ;
- la presse numérique de dernière génération que vient d’acquérir l’imprimerie Médi6, à l’orée de 2017, fonctionne avec des encres alimentaires. Un équipement qui répond aux demandes spécifiques des entreprises environnantes dont les impressions entrent en contact avec des produits alimentaires ;
- 3 salariés supplémentaires ont été recrutés depuis l’installation de l’imprimerie à Contres, portant l’effectif total à 10 personnes ;
- un nouveau logo accompagne l’innovation.

Alain et Nicolas Devillechabrolle, cogérants
Alain Devillechabrolle, gérant de l’im­primerie Médi6 : « En choisissant de nous installer à Contres, notre motivation était de participer au développement du site en apportant notre savoir-faire et de nouveaux procédés. C’est un territoire de progrès au sein duquel on peut dia­loguer avec les chefs d’entreprises et leur proposer des solutions innovantes et de la réactivité. J’apprécie aussi parti­culièrement le rayonnement économique de proximité qui s’étend aux communes environnantes ».

Quant à l’avenir de l’entreprise, il s’inscrit de façon naturelle : Nicolas Devillechabrolle est associé à son père Alain depuis déjà quelques années.

De la création à la finition, l’imprimerie Médi 6 saura vous conseiller et vous accompagner dans tous vos projets de travaux imprimés.


Médi6 : Rue des Albizias - BP30009 - 41700 Contres - medi6@wanadoo.fr -www.imprimeriemedi6.fr


La Grenouille n°34 - Janvier 2017

L'Atelier éphémère

L’Atelier Éphémère reste ouvert.

La boutique ouverte cet été à Cheverny par des Artisans d’art du Loir-et-Cher restera ouverte jusqu’au 31 décembre.
L’Atelier accueille des artisans locaux dont le nombre s’est accru depuis le début du mois d’octobre : ce sont en effet cinq artisans qui présentent et proposent à la vente leurs créations :

Johanna Thibault
à l'Atelier éphémère
Johanna Thibault de Cheverny (bijouterie/joaille­rie – réparation et fabrication sur place).

Carine Darblade de Saint Claude de Diray (cuir, maroquinerie).

Charlotte Barfuss de Chissay-en-Touraine (cha­peaux, écharpes et accessoires).

Yann Petit de Mesland (couteaux d’hier et d’aujourd’hui).

Denis Ferré de Mont-près-Chambord (peinture décorative murale et trompe-l’oeil).

Venez leur rendre visite à l’Atelier Ephémère pour le plaisir ou pour vos cadeaux de fin d’année (la boutique est située à côté de l’office de tourisme).

Contact : Johanna Thibault au 06 60 52 54 32


Johanna Thibault à l'Atelier éphémère

La Grenouille n° 33 Octobre 2016

AECC - l'équitation accessible à tous

L’Association équestre de Cour-Cheverny (AECC), régie par la loi de 1901, a été créée officiellement en septembre dernier. Son objet est de permettre l’accès à l’équitation à des personnes en situation de handicap, de favoriser l’insertion dans la vie active des jeunes en difficulté et de pratiquer « l’équitation scolaire ».

Sa présidente fondatrice Caroline Queval met au service de cette nouvelle association son expérience vécue au Pôle international du cheval à Deauville, dont elle a été la direc­trice pendant deux ans. Par ailleurs, Caroline Queval et Luc Château, propriétaires du Haras des châteaux à Cour-cheverny apportent leur concours en mettant les installations du poney club et les poneys à la disposition de l’asso­ciation (l’AECC est indépendante du poney club qui est ouvert à tous et a une vocation commerciale).

Une mission sociale et pédagogique
L’objectif de Caroline Queval est d’aider à l’in­sertion par l’équitation. Elle entend s’appuyer sur les structures sociales et institutionnelles existantes : foyers de jeunes, missions locales pour l’emploi, collèges, collectivités locales... En ce qui concerne l’éducation (écoles pri­maires, collèges...), elle propose une approche pédagogique en relation avec les programmes scolaires.

Participer à l’animation de la commune
L’AECC compte aussi participer à l’animation locale en organisant des compétitions ou en étant partie prenante dans les festivités, ce en liaison avec les élus locaux, les associations et les acteurs économiques (vignerons, artisans, etc.).
N’hésitez pas à contacter Caroline si vous souhaitez collaborer avec elle ou organiser des manifestations en relation avec l’objet social de l’association.



AECC 
135 route de Romorantin
41700 Cour-Cheverny 
Tél. 06 50 30 57 22

La Grenouille n°33 - Octobre 2016

Carosserie Martins

Un métier : carrossier

Artisan, Dominique Martins fut le premier à s’installer sur la zone artisanale de l’Ardoise en 2012.

Il est originaire d’une commune voisine, Fou­gères-sur-Bièvre, où il a été apprenti et où il a exercé la profession comme salarié pendant près de 30 ans. C’est pour devenir indépen­dant qu’il a décidé de créer son entreprise.
Carrosserie Martins à Cour-Cheverny
Adolescent, il était passionné par les voitures au point d’en faire son métier en passant un CAP de carrossier peintre automobile.
Dominique Martins répare tous les types de véhicules mais il a une prédilection pour les véhicules anciens et les voitures de prestige. Il a restauré récemment une roulotte des années cinquante, construite en bois et pour partie en tôle (accidentée suite à l’emballe­ment du cheval). Pour les types de véhicules plus récents, il essaye de limiter la pratique du remplacement des pièces, favorisé par les constructeurs : « Le carrossier authentique li­mite le remplacement pur et simple des pièces endommagées et essaye de trouver des solu­tions avec les méthodes traditionnelles, d’où un moindre coût pour le client » 

Carrosserie Martins à Cour-ChevernyPour lui, le maintien du « savoir faire » est indis­pensable : « L’artisan doit garder le goût du tra­vail bien fait, le résultat est la récompense quand le client est satisfait ». Dominique Martins forme actuellement deux apprentis : l’un est en pre­mière année, l’autre, déjà titulaire de deux CAP, est en contrat de qualification. C’est sa façon de défendre les valeurs de sa profession.


Venez lui rendre visite : vous serez accueillis par une équipe dynamique qui a pour seul objectif la satisfaction du client.


Carrosserie Martins 
4, rue de l’Ardoise 
41700 Cour-Cheverny
Tél : 02 54 79 40 12

La Grenouille n°33 - Octobre 2016

La Fabrique Delattre

La Fabrique Delattre : démarquez-vous

Fabrique Delattre - Cour-Cheverny - Personnalisation Textiles et objets publicitaires
Marie Nivet et Jeanne Delattre
Marie Nivet et Jeanne Delattre sont bien connues des habitants de nos deux communes. Elles ont décidé de se lancer dans la créa­tion d’une entreprise spécialisée dans la personnalisation des tex­tiles et objets publicitaires.

Marie, aimant les vêtements et le textile, souhaitait exercer une activité professionnelle dans ce secteur, et Jeanne, qui exerce la profession d’agent commercial en vin (activité qu’elle continue), pouvait apporter son expérience et venir en appui pour la partie commerciale. La dé­marche préalable a été de faire une étude de marché qui laisse augurer un bon potentiel dans ce secteur d’activité.

Depuis le mois de juillet dernier, elles ont signé avec Mature Entre­prise (à Vendôme) un contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE). Ce contrat leur permet de bénéficier d’un accompagnement et de tester l’activité en grandeur réelle avant l’immatriculation de l’entreprise.
Fabrique Delattre - Cour-Cheverny - Personnalisation Textiles et objets publicitaires
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

La Fabrique Delattre s’adresse aux professionnels et au milieu asso­ciatif, mais aussi aux particuliers avec une offre particulièrement inté­ressante pour ces derniers : en effet, elle propose des personnalisa­tions à l’unité avec des tarifs attractifs (à partir de 12 € et + selon les articles et le marquage).








Vous pourrez rencontrer Marie et Jeanne et découvrir leur production au Marché de Noël de Cheverny le dimanche 13 novembre et le samedi 19 novembre prochains dans la salle d’exposition de la Maison des Vins de Cheverny (en face de l’église). Ne manquez pas ces rendez-vous, elles vous attendent.

Tél. 06 63 69 94 17 -


La Grenouille n°33 - Octobre 2016


La vénerie à Cheverny

La saison de chasse est en cours et La Grenouille, qui a présenté dans son numéro précédent « Daguet », le nouveau piqueux, s’est intéressée à l’équipage de Cheverny dont le maître d’équipage est Charles Antoine de Vibraye.

Les visiteurs du château et du parc ne manquent pas, pour la plupart, d’aller voir les chiens de la meute qui sont les acteurs naturels de ce mode de chasse. À Cheverny la chasse à courre est une véritable institution. Elle a été remise à l’honneur en 1850 par le Marquis Paul de Vibraye et c’est Philippe de Vibraye son arrière petit neveu, qui a créé en 1907 la « Société de Vénerie ». Cette société existe toujours et procure les certificats de vénerie aux différents équipages, certificats qu’il faut fournir pour les adjudications du droit de chasser à courre dans les forêts domaniales. Dans un ouvrage paru en 1976, Philippe de Vibraye a défini certains buts de cette société :
« La Société de Vénerie, grâce à l’appui du Conseil Supérieur de la Chasse (…) a pu prendre d’efficaces mesures de protection pour éviter la disparition dont les grands animaux étaient menacés en 1945, puis pour régler un repeuplement progressif et raison­nable du cheptel dans un grand nombre de massifs forestiers » (1)
Un chiffre maximum d’animaux à prélever est fixé par l’Office National des Forêts, en concertation avec les équipages, pour mainte­nir l’équilibre de la faune.


 La pratique
La chasse à courre se pratique avec des chiens courants et à cheval. Philippe de Vibraye en a donné une définition : c’est « l’art de ne chasser, à l’aide de chiens courants, qu’un seul et même animal par jour et de n’avoir droit de le prendre qu’après avoir su triompher de ses ruses ».
En moyenne, l’équipage de Cheverny, qui ne chasse que le cerf, fait une prise sur trois ou quatre sorties. En saison, il chasse deux fois par semaine, soit environ 60 à 70 sorties pour 20 à 30 animaux pris (jusqu’en 1856, l’équi­page chassait uniquement le chevreuil).
La technique du courre est connue depuis deux millénaires. Quand on relit les traités de chasse écrits au cours des âges, on est frappé de voir que bien peu de choses ont changé dans les méthodes employées jusqu’ici. C’est que la Vénerie s’ordonne autour du chien dont les aptitudes naturelles ne changent pas, et des espèces chassées, dont les défenses ne varient pas davantage. Elle constitue donc une forme de chasse naturelle qui repose sur la mise en oeuvre d’animaux dont l’instinct joue le rôle décisif. L’homme encadre des chiens et peut les aider, il ne peut pas se substituer à eux.

Au XIXe s., la meute comptait 40 chiens. Elle en compte 120 aujourd’hui. Elle comporte des chiens de deux races : Anglo-Français tricolores et Français tricolores (croisement de Foxhound et Poitevin). La préparation de la chasse et l’entretien des chiens sont assurés à Cheverny par le piqueux qui s’appelle Daguet, nouvel­lement arrivé, et son second qui s’appelle La Rosée (traditionnellement ils portent des noms liés à la nature). Le piqueux est à la tête de la chasse pour guider les chiens. Il est assisté par le second piqueux qui est également en charge des écuries et des chevaux.

Pour Charles Antoine de Vibraye, le piqueux et son second jouent aussi un rôle de « relations publiques » avec les riverains et les propriétaires des territoires traversés par l’animal chassé.

La chasse à courre est étroitement liée à l’équi­tation. Pour Philippe de Vibraye « Comme la chasse à courre ne peut se concevoir sans cavalier, la vénerie a toujours contribué à propager et à maintenir le goût de l’équitation en favorisant l’élevage du cheval ». Chaque bouton (membre de l’équipage) possède son propre cheval. À Cheverny, les boutons admis à participer aux chasses et à porter la tenue de l’équipage sont issus de différents milieux et représentent toutes les professions : agri­culteurs, professions libérales, employés... Ceux qui demandent à appartenir à l’équipage ont suivi pendant longtemps les chasses, à pied, à vélo...

La tenue et le langage des trompes
La tenue de l’équipage de Cheverny est de couleur bleu marine, parement et gilet de velours rouge (nuance médecin militaire), culotte bleue pour les maîtres, bleue avec galon de vénerie pour les autres. Le bouton est or avec cerf d’argent et banderole au-dessus portant la devise « Sologne ». Le rôle du bouton est d’aider le piqueux et le maître d’équipage en leur indiquant les mouvements de l’animal à l’aide de la trompe. Il existe un langage symbolique des fanfares de trompes (et non de cor de chasse, réservé aux chas­seurs à pied et aux chasseurs alpins). Chaque épisode de la chasse a une sonnerie de fan­fare de trompes propre :
- au départ : « le lancer » ;
- l’animal est aperçu au saut d’une allée : c’est « la vue » ;
- l’animal est à découvert en plaine, la trompe annonce « le débuché ».
Il y a aussi l’appel « au relancer », « le bat-l’eau », « la sortie de l’eau », « l’hallali ».
Chaque équipage a sa fanfare : à Cheverny c’est « la Vibraye ». Même si le monde de la chasse à courre donne l’impression d’être her­métique et mystérieux, n’importe qui peut suivre une chasse à courre à Cheverny, à condition de respecter les allées et les propriétés privées et de ne pas gêner l’évolution de la chasse.(2)

Un nouveau site sur Internet (et sur Facebook)
Le domaine de Cheverny est partenaire d’un site internet « www.wechasse.com » créé par le frère de Constance de Vibraye, Édouard du Closel, passionné de chasse à tir et amateur de chasse à courre. Ce site, premier réseau social international cynégétique des passion­nés de chasse à tir et à courre, pensé par un chasseur et pour les chasseurs, modernise l’univers de la chasse en réunissant l’ensemble des parties prenantes sur une plateforme digi­tale fédératrice. WeChasse facilite la mise en contact, l’exposition commerciale et le par­tage d’informations entre les différents acteurs cynégétiques : particuliers, professionnels et institutionnels. Avec WeChasse, les adhérents peuvent communiquer autour de leur passion, vendre, acheter ou louer des produits et ser­vices dans un « Market Place », promouvoir une activité professionnelle... (gratuit pour les particuliers).

(1) Philippe de Vibraye : « La chasse, la Vénerie », dans Loir-et-Cher historique, touristique, économique. Paris, éd. Nouvelles, 1976.
(2) Le petit journal de l’office de tourisme de Cour- Cheverny et Cheverny – mars 1996

Voir aussi les n° 14 (janvier 2012) et 16 (juillet 2012) de la revue « La Grenouille, voix de Cheverny et Cour- Cheverny ».

Le Héron - La Grenouille n°33 - Octobre 2016