Cour-Cheverny et son nouveau marché du Vendredi

La Grenouille a rencontré Pierre Lambin, adjoint au maire, à ce sujet.

Le marché de Cour-Cheverny est maintenant programmé le vendredi de 8 h à 13 h : pourquoi ce changement ?
PL : « Le marché du mardi après-midi, pour de nombreuses raisons, était en totale perte de vitesse, et l’équipe municipale a souhaité redynamiser le marché en le changeant de jour et en le positionnant le matin. Nous voulions le décaler à la fin de semaine. Le choix du jour s’est décidé notamment parce qu’un poissonnier avait la possibilité de venir le vendredi, ce qui nous semblait avoir du sens, d’une part parce qu’il s’agit d’un commerce complémentaire à ceux présents dans le village toute l’année, d’autre part parce que le vendredi, c’est le jour du poisson ! D’autres commerçants, notamment locaux, étaient très motivés pour venir ce jour-là, et nous avons donc agi en ce sens. Nous n’avons pas choisi le samedi ou le dimanche pour ne pas risquer de pénaliser les commerçants du village ».

Quels sont les premiers résultats ?
PL : « Il faut plusieurs mois avant de pouvoir tirer quelques conclusions mais il semble qu’une majorité d’habitants soient satisfaits. Les commerçants du marché pensent que c’est un bon début et sont ravis de voir de nouveaux clients chaque semaine. Ils forment une équipe dynamique et souriante, et proposent de beaux produits. Nous sommes également très attentifs à l’impact sur les commerçants du village car l’objectif du marché est de dynamiser le village et non de « déshabiller Pierre pour habiller Paul ». Il s’agit pour nous que «le monde attire le monde », que tous s’y retrouvent et que les commerçants locaux ne soient pas pénalisés»

Y-a-t-il des perspectives de développement ?
PL : « Nous pensons qu’il est préférable d’avoir un petit marché de qualité et convivial. Cour-Cheverny est un village et n’a pas vocation à avoir un très grand marché, il n’est donc pas prévu de l’agrandir plus que nécessaire. Une inauguration a eu lieu le 4 décembre : elle fut tellement sympathique (et toute en simplicité) que cela nous a donné l’idée de reproduire ce type de moment de convivialité sur la place de l’église à l’occasion du marché plus régulièrement, à chaque changement de saison par exemple. Nous sommes également à l’écoute des propositions des utilisateurs du marché pour assurer sa réussite et sa pérennité ».

La Grenouille n° 30 - janvier 2016